Le calcaire, c’est du calcium!

Publié le dans Eau du robinet, Santé.

Le calcaire dans l’eau, c’est quoi ? La dureté d’une eau dépend de la nature géologique des terrains qu’elle a traversée et varie beaucoup selon les régions. L’eau dure, qualifiée de « calcaire » et souvent montrée du doigt, n’est rien d’autre qu’une eau riche en carbonates de calcium et de magnésium.

L’eau du robinet constitue, comme toutes les eaux, une source d’apport naturelle en sels minéraux et oligoéléments : calcium, magnésium, fluor… La contribution de l’eau du robinet à l’apport en calcium et magnésium peut s’élever de 5 à 15 % de la consommation journalière. C’est pourquoi, la réglementation française n’a pas fixé de seuil maximal, de concentration en calcium dans l’eau du robinet. A l’inverse, elle ne peut pas être trop adoucie.
Le Centre d’information sur l’eau rappelle que la dureté de l’eau est proportionnelle à sa teneur en calcium et en magnésium.
Plus elle en contient, plus elle est « dure ». La dureté s’exprime en degrés français (°F). Un degré français correspond à 4mg de calcium ou  à 2,4 mg de magnésium par litre d’eau.

Il est plus juste de parler d’eau dure ou douce que d’eau calcaire ou non calcaire. En France, on distingue les eaux « douces » (mois de 15°F), « moyennement dures » de 15 à 35°F) et « très dures » (plus de 35 °F).

L’eau du robinet est une eau soumise à des contrôles très stricts qui ne demande aucun traitement complémentaire à domicile. Si toutefois, on installe un traitement complémentaire avec un adoucisseur, il ne faut pas le brancher sur le système d’eau froide. Il faut veiller à respecter scrupuleusement les instructions d’installation et d’entretien pour ne pas risquer de dégrader la qualité sanitaire de l’eau du robinet. Selon la règlementation en vigueur, il ne faut pas adoucir son eau à moins de 15°F.

Pour éviter la plupart des petits inconvénients liés au calcaire, il est préférable de ne pas chauffer l’eau à plus de 60°C. Au-delà, la constitution du tartre (solidification du calcaire) se fait plus rapidement. N’oubliez  pas alors de régler le thermostat du chauffe-eau ou chaudière et préférez également, pour votre machine à laver, des programmes de lavage à basse température. Pensez également à purger et faire détartrer vos ballons d’eau chaude.

Le calcaire n’est donc pas l’ennemi dans l’eau du robinet . Le calcaire, c’est du calcium, comme le lait! A 0 % de calorie en plus !

 

© franz massard – Fotolia.com

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires

  1. Michel LESTRADE 5 juin 2017 à 17 h 50 min

    Certes le calcaire précipite plus à forte température, mais il ne faut pas oublier le problème de la légionellose : il faut porter la température de l’eau chaude sanitaire (douche, bain, …) à plus de 55°C, avec si possible des chocs thermiques à plus de 60°C

    Répondre

Laisser son avis

XHTML: Vous pouvez utiliser : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>