Aménagement et gestion des eaux : les nouveaux SDAGE

Publié le dans Ma vision de l'eau.

Le 20 décembre 2015, ont été adoptés dans les douze bassins hydrographiques les Schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE). Cette procédure a lieu tous les six  ans pour assurer la mise en oeuvre de la directive européenne sur l’eau (DCE).

L’utilité d’un SDAGE

Le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) est un plan d’action qui permet d’amplifier au niveau local l’application des orientations qui ont été fixées en juillet 2014 : lutte contre les pollutions (nitrates, pesticides, micropolluants), lutte contre le gaspillage, promotion d’une gestion économe de la ressource en eau, amélioration de la gestion des milieux aquatiques, restauration des continuités écologiques, lutte contre l’artificialisation des sols. le SDAGE vise aussi à ce que le domaine de l’eau soit un levier pour l’activité économique et la création d’emploi non délocalisables.

La validation partenariale d’un SDAGE

Chaque Comité de bassin, qui a réuni les acteurs de la société civile, des représentants des acteurs économiques, des élus du territoire et les services de l’Etat, a défini le SDAGE qui a ensuite été adopté par le préfet. Au préalable, le public avait été consulté sur une durée de six mois par l’intermédiaire du site internet de l’agence de l’eau du bassin hydrographique.

30 000 Français seulement ont répondu à l’appel. C’est trop peu. On souhaiterait que la qualification de “eau, bien commun”, trop souvent employée comme revendication politique, prenne tout son sens citoyen.

 

Mots-clés : , , , , ,

Laisser son avis

XHTML: Vous pouvez utiliser : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>