Et si la meilleure solution restait l’eau du robinet ?

Publié le dans Ma vision de l'eau, Santé.

Le journal 20 minutes évoquait le 13 juillet la parution du Hors-Série de 60 millions de consommateurs titré «Naturel, l’envers du décor»…un numéro qui se donne comme objectif de «décrypter le marketing vert», et de comprendre ce «que cachent ces allégations qui veulent nous vendre des produits plus sains, plus bios, plus naturels »…et 20 minutes a retenu, pour son article, l’analyse critique des promesses de l’eau osmosée et des carafes filtrantes.

Plaidoyer pour l’utilisation de l’eau du robinet

Le quotidien indique que «60 Millions de consommateurs» pointe même «les dangers de cette eau trop pure» en évoquant la réalisation d’un test exclusif montrant  que l’eau osmosée n’est au fond ni bonne pour la santé, ni écologique. Si le début de l’article va rapidement citer une supposée méfiance vis-à-vis de l’eau du robinet, la reprise des arguments de 60 millions de consommateurs et les conclusions qui peuvent en être tirées seront au final un plaidoyer pour l’utilisation de l’eau du robinet face à l’invasion des bouteilles en plastiques et de solutions techniques inutiles.

Carafe filtrante : un “nid à microbes” potentiel

Pour ce qui est des carafes filtrantes, il est rappelé que si la cartouche à charbon actif absorbe le chlore et les résidus organiques elle peut aussi se transformer en «nid à microbes» si elle n’est pas changée régulièrement. L’article précise également qu’il faut changer l’eau très régulièrement, au moins tous les jours, car «le filtre neutralise le chlore censé protéger l’eau des bactéries».

Eau osmosée : arnaque et danger

Pour l’eau osmosée, le ton est même plus polémique en titrant : «L’eau osmosée : arnaque et danger». Rappelant que cette eau peut être obtenue en équipant son domicile ou en allant l’acheter «en vrac» en magasin bio, l’article indique que cette eau qui se veut «totalement pure» l’est peut–être trop…l’osmose inverse qui est appliquée va en effet retenir les pesticides, les nitrates, le plomb… mais aussi les sels minéraux, calcium et magnésium. Un apport minéral par voie hydrique qui peut pourtant être utile voire fondamental pour des personnes qui ne boivent pas de lait, allergiques ou végétaliens. 

60 Millions de consommateurs affirme ainsi clairement son avis en indiquant que «La consommation d’une eau osmosée est à déconseiller étant donné les risques de carence en minéraux et la plus grande contamination potentielle par des germes.» Cet avis est encore justifié par le journal sur le plan environnemental en affirmant que «Ce procédé est un désastre écologique. Pour obtenir un litre d’eau osmosée, il faut 3 à 7 litres d’eau, car on va asperger à haute pression la membrane qui sert de filtre», soulignant ainsi le coût de ces procédés lié au «gâchis d’eau» … et au prix même de ces appareils.

Et si la meilleure solution restait l’eau du robinet ?

La conclusion de l’article ramène donc naturellement à l’eau du robinet, avec un sous-titre très clair : Et si la meilleure solution restait l’eau du robinet ? 

Une question à laquelle est apportée un réponse positive qualifiée de «bonne nouvelle» : «notre eau du robinet est déjà traitée… et plutôt de bonne qualité ». « Les analyses faites montrent que l’eau du robinet est conforme concernant la teneur en nitrates, en dessous des seuils réglementaires… », ajoutant également que, par exemple, «seuls 5 % des prélèvements réalisés au robinet en 2012 dépassaient le seuil autorisé».

Mots-clés : , , ,

Laisser son avis

XHTML: Vous pouvez utiliser : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>