La recharge pluviale 2012/2013

Publié le dans Planète.

Neige, verglas, grelons, pluie… l’eau nous est tombé sur la tête dans tous ses états ces derniers jours. C’est au moins un bon signe pour nos réserves d’eau. Pourtant, des déficits locaux demeurent.

73 % des nappes souterraines sont à un niveau normal ou supérieur à la normale (source : BRGM)

En janvier 2013, les nappes souterraines étaient rechargées presque partout en France à leur niveau normal ou même supérieur. 7 % des nappes phréatiques du territoire sont tout de même en baisse. Les déficits se situent dans l’ouest et en Corse.  Les nappes alluviales de la Garonne dans le bassin Adour Garonne et les nappes de Bravone et de Golo en Corse présentent une situation déficitaire. Dans la région Provence Alpes Côte d’Azur, les précipitations importantes de ces derniers mois ont entraîné des crues de plus de 30 cm provenant de nappes souterraines saturées.

La recharge pluviale fait la quantité des réserves en eau

La période de pluies qui rechargent les nappes phréatiques a débuté en septembre 2012 et s’achèvera en avril 2013. C’est donc cette période de l’automne et de l’hiver qui est celle des pluies dites efficaces. Chaque année, 400 milliards de m3 d’eau de pluie tombent sur la France. 175 milliards alimentent les fleuves et les rivières ainsi que les nappes souterraines qui sont des réserves d’eau emprisonnées dans une roche creuse. En France, 2000 milliards de m3 d’eau douce y sont stockées. 60 % de l’eau potable et 20 % de l’eau d’irrigation proviennent des nappes souterraines.

La Seine et Marne est en alerte

En ce milieu du mois de mars, et malgré les précipitations que nous avons subi jusqu’à ces derniers jours, il y a tout de même département qui est en alerte “sécheresse” : la Seine et Marne. C’est la nappe de Champigny qui, une fois encore, pose problème. C’est une des nappes souterraines les plus exploitées d’Ile de France. Elle couvre la région de la Brie et le Nord Est de la Beauce. Elle a une vulnérabilité naturelle due, dans certaines zones, à sa composition perméable.

Pour la nappe de Champigny Est,  un arrêté préfectoral de restriction d’usage de l’eau vient d’être pris jusqu’au 30 avril 2013. Ce qui veut dire que les usages à ds fins agricoles sont fortement réduits, les manoeuvres de vannes sont interdites,les activités nautiques s’arrêtent, l’arrosage des jardins est réduit à certaines heures, l’arrosage des espaces verts et des golfs ainsi que le lavage des voitures sont prohibés. En ce qui concerne, la nappe de Champigny Ouest est en vigilance, c’est à dire que pour l’instant, il n’y a qu’une campagne de sensibilisation des professionnels et des particuliers aux économies d’eau.

Le Centre d’information sur l’eau vous informe sur les ressources en eau.

Mots-clés : , , , , , , ,

Laisser son avis

XHTML: Vous pouvez utiliser : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>