L’eau en bouteille est-elle meilleure que l’eau du robinet ?

Publié le dans Eau du robinet.

L’eau en bouteille est-elle meilleure que l’eau du robinet ? C’est la question sensible que se pose aujourd’hui Le Parisien. Il se la pose d’autant plus que l’eau en bouteille est en moyenne 36 fois plus chère que l’eau du robinet. Et effectivement, tout consommateur est enclin à se dire que quand c’est plus cher, c’est de meilleure qualité… Alors ?

Alors, pour que l’eau naturelle ait le droit d’être dénommée potable

Pour que l’eau ait droit d’être dénommée potable, Il faut qu’elle réponde à 70 critères de qualité et passe avec succès les contrôles qui sont pratiqués du point de captage jusqu’au robinet du consommateur (ne dit-on pas que l’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé avec 28 millions de résultats d’analyses par anm). Pour arriver à ce degré de qualité, des traitements multiples sont appliqués en fonction de la qualité de la ressource utilisée. Il faut d’ailleurs savoir que plus de 60% de l’eau du robinet provient d’une eau souterraine (donc comme l’eau en bouteille) qui ne réclame qu’une filtration et une désinfection bactérienne.

Alors, l’eau du robinet peut être bue par les enfants

A partir du moment où l’eau du robinet respecte les normes sanitaires (rappelons que celles-ci sont fixées pour les personnes les plus fragiles), elle peut être bue par les enfants et les nourrissons à partir de 6 mois. Jusqu’à ces dernières années, ce sont les nitrates qui questionnaient ; mais, depuis une dizaine d’années, leur présence est globalement jugulée. Quant à la chloration (une obligation sanitaire qui démontre tout son intérêt avec la crise Covid-19) pouvant engendrer des sous-produits, il n’y a pas d’arguments scientifiques conclusifs sur un risque, d’autant que les producteurs d’eau le maîtrisent de plus en plus.

Alors, l’eau potable contient des minéraux

Même si çà “n’arrange pas certains”, l’eau potable contient bien des minéraux. Certes, pas uniformément sur tout le territoire :  l’eau potable reste une eau de terroir qui se charge en minéraux selon les sous-sols qu’elle traverse. De, plus, et c’est ce qui fait une des forces de l’eau du robinet, sa minéralité est “équilibrée” lors de sa production pour qu’elle puisse être bue par tous car rappelons que trop de minéraux peut avoir des désagréments pour la santé (désordres intestinaux, calculs rénaux, surdosage en sel…).

Alors, même une experte mondiale du thé choisit l’eau du robinet

Le Parisien a fait goûter à l’aveugle eau du robinet et eaux en bouteille à Maître Tseng, une des expertes mondiales du thé. Et c’est l’eau du robinet qui a trouvé grâce à son palais pour la préparation du thé. Comme le préconise toujours le Centre d’Information sur l’eau,  l’échantillon avait été aéré deux heures afin de perdre son éventuel goût de chlore.

Mots-clés : , ,

Laisser son avis

XHTML: Vous pouvez utiliser : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>