Street pooling : “La Bouche C la Vie”

Publié le dans Evènements.

les pics de chaleur ont remis au goût du jour l’ouverture sauvage des bouches à incendie. On appelle cela la piscine de rue (street pooling). Cette incivilité est dangereuse pour ceux qui la pratiquent et pour la protection contre les incendies. Les maires craignent les accidents graves ou mortels. Le rappeur Youssoupha appelle à la raison.

Un phénomène de mode chez les jeunes

De plus en plus de villes sont touchées. Des jeunes parviennent à ouvrir les bouches à incendie ou les bouches à eau utilisées par les services de propreté. Le Syndicat des Eaux d’Ile de France a annoncé qu’en une seule journée ce vandalisme avait fait grimper de 50% la consommation en Ile de France. Plus largement, on a dénombré plus de mille ouvertures sur les trois jours de canicule, soit un gâchis d’eau correspondant à plusieurs dizaines de piscines olympiques.

Une pratique dangereuse

La pression de l’eau qui jaillit peut blesser gravement ceux qui se mettent sous le geiser. On a d’ailleurs déjà déploré des accidents plus ou moins graves. Il peut y avoir aussi des électrocutions si l’eau touche une ligne électrique. Et bien sûr, on n’est pas à l’abri d’inondations des structures en sous-sol environnantes.

Et surtout, les pompiers peuvent manquer d’eau pour combattre un incendie.

Les m3 perdus sont facturés

Les millions de litres gâchés sont facturés aux communes et in fine chaque consommateur. Plusieurs communes ont donc pris des arrêtés pour instaurer de fortes amendes (actuellement entre 500 et 9000€) à l’encontre de ceux qui ouvrent les bouches d’eau mais également de ceux qui en profitent.

Les maires proposent des solutions alternatives

Les maires ont bien compris que le besoin de se rafraichir en cas de canicule était à l’origine de ce phénomène. Plusieurs proposent donc l’installation de brumisateurs géants, la gratuité des piscines ou leur ouverture jusque tard le soir.

A New York où ce phénomène était très pratiqué, la pression policière a éteint le phénomène. En France, es édiles souhaitent que ce problème soit pris en charge par l’Etat. Des solutions techniques existent pour bloquer l’ouverture sauvage des bouches à incendie mais elles sont onéreuses.

Regardez la video du rappeur Youssoupha “La Bouche C La Vie”.

 

Mots-clés : , ,

Laisser son avis

XHTML: Vous pouvez utiliser : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>